Site icon Triangle Post

Le Gouvernement d’Ariel Henry , malgré tout rend hommage à l’ancien Président Jovenel Moïse. 

Publicités

Dans une cérémonie solennelle, le Gouvernement a commémoré la première année de l’assassinat du Président Jovenel Moïse au Musée du Panthéon National. 

Malgré l’inefficacité de la Justice haïtienne dans le cadre de l’enquête entourant l’assassinat du Président Jovenel Moïse . Le gouvernement haïtien a tenu d’honorer la mémoire de l’ex président par une cérémonie qui «  témoigne de son rêve , de sa vision , de son engagement, de son combat pour la démocratie » a indiqué le Premier Ministre lors de son discours

« tant que le pays n’aura pas fait la lumière sur ce qui s’est passé dans la nuit du 6 au 7 juillet 2021; découvert la vérité, toute la vérité; amené devant les tribunaux compétents, les auteurs et les commanditaires de ce crime odieux. » a-t-il soutenu dans ses propos de circonstances 

Visiblement, indigné de cet acte odieux , le Premier Ministre Ariel Henry enchaîne avec une série de question : «  comment des individus qui portent en eux un brin d’humanité, ont pu froidement concevoir une telle atrocité ? Comment ont-ils pu prendre le temps de se concerter pour ourdir un tel complot macabre ? Les membres de sa famille, ses amis, le peuple haïtien, se demandent encore aujourd’hui pourquoi. Pourquoi cette barbarie ? Pourquoi cette haine et cette folie meurtrière? 

Malgré incapable de résoudre l’équation de l’insécurité , il s’accroche à son poste 

Propulsé au plus haut sommet de l’Etat , le Premier Ministre affirme sans gêne : « j’entends assumer jusqu’au bout, avec détermination et patriotisme, la mission qui m’a été confiée : rétablir la sécurité et la paix indispensables pour l’organisation des élections et contribuer à une entente nationale, ce qui nous permettra de repartir sur de nouvelles bases. »

Plus loin , le Premier Ministre Ariel Henry renouvelle son engagement à la nation haïtienne de faire luire la lumière sur l’assassinat de Jovenel Moïse : «  Je renouvelle ici devant la nation, ma détermination à encourager, sans relâche, la poursuite de l’enquête jusqu’à son aboutissement. La justice haïtienne peut compter sur le soutien indéfectible du gouvernement. Malgré sa faiblesse, elle doit continuer à faire le maximum pour traquer les coupables, les traduire devant leurs juges et leur infliger des peines exemplaires et dissuasives, pour que plus jamais, notre pays n’ait à revivre un pareil drame »

Cet acte odieux doit-être la dernière de notre histoire comme peuple. « Nous devons rompre définitivement avec cette tradition. Puisse le rêve d’une nation haïtienne réconciliée que le Président portait, une nation où tous jouissent des mêmes droits et ont les mêmes chances, où l’électricité est disponible dans les « kay pay » comme dans les grandes villas, où l’eau irrigue toutes les parcelles,…devenir une réalité! » a-t-il ajouté en attirant l’attention de chacun sur la nécessité de se mettre ensemble et c’est la meilleure façon de rendre hommage au président et d’honorer sa mémoire. 

Il faut souligner la consommation du shisme entre le gouvernement et l’ex première Dame , puisque deux cérémonies diamétralement opposées ont été organisées. L’une au MUPANAH et l’autre au Cap – Haïtien , c’était une messe requiem , où plusieurs personnalités qui se réclament du mouvement Joveneliste avaient payé leurs présences. 

Quitter la version mobile