Comme un phénix s’élevant des cendres, la délégation haïtienne virevolte et illumine les cieux de Santiago. Chaque exploit, chaque médaille, dessine un sillage d’étoiles filantes, pointant audacieusement vers l’horizon des Jeux de Paris 2024.

En tennis, Love Star ALEXIS, malgré une nette domination lors de la première manche, n’a pas réussi à maintenir son avance, s’inclinant 2 sets à 1 dans un match qui fut indéniablement disputé.

SANTIAGO , le 23 Octobre 2023 , Sous le ciel bleu de Santiago, un écho familier retentit pour la troisième journée consécutive : celui de la détermination et de l’excellence haïtienne. À chaque mouvement, à chaque geste, les athlètes haïtiens ont porté haut et fort l’honneur de leur patrie, confirmant une fois de plus que leur place sur la scène internationale est méritée et indéniable. Des prouesses en gymnastique artistique à la ténacité en boxe, en passant par la dextérité en tennis et la force en taekwondo, chaque moment a été une célébration de l’esprit sportif haïtien. Ces exploits ne sont pas seulement le reflet d’un moment présent, mais aussi le présage d’un avenir radieux, notamment en vue des Jeux Olympiques de Paris 2024

L’attention s’est portée, entre autres, sur la performance en gymnastique artistique. Lynzee BROWN, surnommée la grenadière, a réussi à se classer 13ème en rotation générale, une prouesse notable compte tenu du niveau de compétition élevé sur le continent américain. Ce classement lui ouvre désormais les portes d’un bon positionnement pour les prochains éliminatoires des Jeux Olympiques de Paris 2024.

En boxe, la fierté est le maître-mot. BELONY DULIEPRE Cedrick s’est distingué par sa remarquable victoire (4-1) sur Cox Charles Antonio de la Barbade. Il s’apprête désormais à disputer une demi-finale pleine de promesses qui pourrait le mener vers le bronze, l’argent, ou l’or. Grâce à ce triomphe, il est devenu le premier athlète haïtien à se qualifier pour Paris 2024.

La veille, Ava LEE s’était distinguée en remportant une médaille d’argent. Le lendemain, le Taekwondo a continué de briller avec Aliyah SHIPMAN. Après des victoires impressionnantes contre Cuba et le Brésil, elle a rencontré un obstacle en demi-finale face à la Colombienne MOSQUERA RIASCOS Gloria Camila. Cependant, grâce à une chance en repêchage, Aliyah a fait preuve de résilience contre l’Équatorienne Folleco Dayana, et a finalement remporté une médaille de bronze.

Face à ces prouesses, le président du Comité Olympique Haïtien, le Docteur Hans Larsen, n’a pas caché sa joie. Il a tenu à féliciter toutes les fédérations et les athlètes pour leur remarquable représentation à Santiago. De plus, il a exprimé sa volonté d’accompagner les fédérations concernées jusqu’aux Jeux Olympiques de Paris 2024.

En somme, alors que Santiago résonne des exploits du sport haïtien, espérons que chaque victoire, chaque moment mémorable, serve d’élan pour le renouveau tant espéré d’Haïti. Chaque goutte forge l’océan, et peut-être sommes-nous à l’aube d’une nouvelle ère pour le pays.

Laisser un commentaire