Plus de paroles ,plus de discours et plus de mensonges pour subventionner la misère noire d’un peuple lion endormi ,même s’il en reste seulement de dire : ( ke yo pral fè dlo tounen diven) .

Enfin … n’est-il pas le moment pour que le peuple haïtien ouvre leurs yeux et prenne leurs responsabilités envers son bien commun Haïti chérie, comme il avait l’habitude de faire dans les années passées .

Chers frères et soeurs compatriotes haïtiens… Quand est-ce que vous allez réaliser que le ciel et la terre étaient là, est là et sera toujours là.
Ou encore, quand est-ce que vous allez vous rappeler qu’ il y avait toujours de l’eau ,et que vous étiez toujours là dès la création ,c’est dommage, il y en reste un parmi les éléments importants de l’humanité , maintenant à vous de réfléchir.

Chers frères et soeurs haïtiens, haïtiennes, je ne sais pas si vous avez un pays de rechange, moi « NON » notre pays est sur le point d’effondrer, à vous de décider.
Pour finir si vous vous allumez le flambeau de l’unité pour le bien-être d’Haïti selon les voeux de l’empereur Jean Jacques Dessalines, je vous rejoint ,mais si vous restez planter là en regardant votre pays effondré avec vos enfants moi,je ne vous suis pas dans ce chemin perdu et ténébreux qui nous mène jusqu’au fond de l’abîme …

Peuple haïtien
imaginez quelques mois encore ce que vous allez devenir. Un an de plus, imaginez ce que vos enfants vont devenir, peut-être que vous ne voyez pas vos enfants grandissent mais l’histoire racontera la vérité.
 » Non «  à l’immortalité de misère.

Nou tout fè yonn
Nou tout pou yonn

Sociologue : Réginald DUMÉ
de
( CHALLENGER POPULAIRE)

Laisser un commentaire