De: Docteur Bazar Jude

À: Son Exellence Monsieur Ariel Henry

Date: 08 Novembre 2021

Premier Ministre Ariel Henry

En ses bureaux.-

Il n’est pas coutume de commencer une lettre par une interrogation. Permettez moi son Exellence de briser la routine:  » Comment rester sans réaction »?  » Comment rester sans réaction face à cette chute vertigineuse du pays? C’est impossible. De ma position de citoyen engagé qui lutte quotidiennement pour réaliser le désir d’habiter dans un pays qui m’a vu naître, je me dois de placer mes mots dans le plus strict respect de votre personne sur la situation actuelle du pays.

Dans mes lectures sur l’histoire de ce pays, j’ai eu à constater que ce territoire actuellement sous l’administration de l’Etat Haïtien a connu un système esclavagiste dur qui nous a placé comme noirs africains déportés de notre territoire initial comme esclave qui a comme devoir de produire pour que d’autres que nous en jouissent. De ce fait, outre les châtiments corporels subis, une philosophie, un juridique et un économique ont été élaborés et mis en place afin de construire sur une longue durée le nègre que nous sommes. C’est une destruction continue de notre humanité. Mais toute crise apporte en son sein ses opportunités. C’est ce qu’ont compris des leaders qui se sont mis dans une dimension pour construire un discours et poser des actes pour nous sortir de ce système qui a transformé nos vies en celles qui ne comptent pas. L’Indépendance quoique remplie d’un symbolisme fort, ne s’était pas munie d’un projet d’émancipation sociale et économique à objectif de résoudre les tares coloniales. Ce qui a comme conséquence l’installation d’un État néocolonial qui alimente une injustice sociale et une violence qui sévissent jusqu’à aujourd’hui.

Mr Le Premier Ministre, nous avions connu des gouvernements tantôt totalitaires et autoritaires, des occupations étrangères, des dettes souveraines jusqu’à ce que le peuple haïtien dans son esprit de mobilisation et de résistance a donné naissance à une Constitution qui, à la différence des autres, rend effectif ses conquêtes démocratiques. Mais une fois de plus, l’injustice sociale, l’ingérence internationale, et le déficit criant d’identité nous enfoncent à chaque fois que nous fassions un pas mémorable.

C’est cette injustice sociale, son Exellence, qui est à la base de tout ce qu’on vit aujourd’hui. Si l’État avait l’écoute comme qualité, cela ne serait pas produit.

Mr Le Premier Ministre, vous êtes mieux placé en tant qu’acteur pour comprendre les conséquences qu’il y aura si l’État continue cette politique d’autruche. Cette politique amène à faire des interrogations. Comment comprenez vous le départ et la déportation massive des jeunes haïtiens en quête de mieux être? Qu’est ce qui vous vient à l’esprit quand la classe moyenne, une classe qui croupit sous le cumul de dette et qui voit ses journées de travail et son salaire s’écourter quitte en masse le pays? Que dire des commercants des villes de province qui assistent avec peine leur marchandise périmer alors qu’ils prévoyaient de l’écouler à Port Au Prince? La guerre des gangs de Martissant leur en empêchent. Les plus courageux y traversent, les malchanceux y perdent leur vie. Aucune déclaration suivie d’action de la part des autorités. On ne peut plus circuler en toute quiétude.
Avec plus de 5000 gourdes on n’arrive pas à s’approvisionner en eau potable. La question du carburant nous deshumanise à chaque rumeur de distribution. Que fait l’État que vous dirigez? Un État qui continue à prélever des impôts sous prétexte de retour sous forme de service. Au fait, existe t’il toujours un État en Haiti?

Prouvez Mr Le Premier ministre qu’il existe un État Haïtien, c’est-à-dire conscient et à l’écoute des revendications populaires.

Pour conclure historiquement, nous avions donné sens au concept de l’humanité en l’universalisant à toute personne opprimée. Mais cette nation que nous sommes peut disparaitre si nous nous mettions pas à la dimension que l’Histoire nous a mise.

Agissez! L’histoire vous acquittera.

Respectueusement

Bazar Jude
Docteur en Médecine

judebazar93@gmail.com

Laisser un commentaire